LES EFFETS THÉRAPEUTIQUES SUR L’INCONTINENCE URINAIRE

L’incontinence d’effort (miction involontaire causée par une pression sur l’abdomen lors d’efforts physiques : toux, éternuement, sport, etc.), l’hyperactivité vésicale et le prolapsus sont causés par :

  • Une perte de collagène et un affaiblissement des muscles du plancher pelvien.
  • Un affaissement des parois vaginales (dû aux accouchements ou aux changements hormonaux de la ménopause).

Le traitement permettra :

  • La stimulation et la synthèse de collagène et d’élastine pour améliorer l’élasticité des muscles du périnée. Ce processus permet donc un plus grand soutien de la vessie et de l’urètre et par conséquent, la réduction des fuites urinaires.
  • Un renforcement et un épaississement des parois du canal vaginal.

Remodelage du collagène (avant/après)