Incontinence urinaire et sexualité

incontinence

L’incontinence urinaire peut être source de stress et de gêne au quotidien. Certaines femmes pensent d’ailleurs qu’il n’est plus envisageable de maintenir une vie sexuelle dans ces conditions.

Il est toutefois possible de concilier fuites urinaires et intimité.

Vous trouverez ici quelques conseils.

Comment l’incontinence impacte-elle la sexualité ?

Un espacement des rapports, un manque de désir, et/ou une baisse de libido liés à :

Un sentiment de honte et de stress

La personne confrontée à l’incontinence urinaire aura tendance à fuir les rapports sexuels à cause de :

  • Un sentiment de honte.
  • La crainte et la peur d’une fuite accidentelle lors de l’acte sexuel.
  • Un sentiment de dévalorisation (manque d’estime de soi, sentiment de ne pas être attrayante ou séduisante).

La complémentarité avec la zone génitale

L’appareil génital et la vessie sont situés dans la même zone. Ceci signifie qu’un facteur peut causer à la fois un dysfonctionnement sur la sexualité et sur la continence.  

Un affaiblissement des muscles pelviens peut mener à une incontinence urinaire d’effort, mais aussi à une baisse de la satisfaction sexuelle. De la même manière, lorsque la fonction nerveuse est impactée, on constate une perte de contrôle sur la contraction du périnée ainsi qu’une perte de sensibilité vaginale.

Les facteurs à l’origine d’une fuite

La continence dépend de l’élasticité et de la tonicité des muscles du plancher pelvien et des sphincters, de la bonne réceptivité des signaux nerveux et d’une bonne gestion du stress. Si l’une des ces conditions n’est pas remplie, des difficultés peuvent s’en ressentir.

Concernant l’incontinence d’effort (perte d’élasticité des muscles du sphincter et du plancher pelvien menant à des fuites lorsque la femme tousse, rie ou porte des charges lourdes), les fuites surviennent au moment de la pénétration ou lors d’un changement de position.

Pour les cas d’hyperactivité ou d’instabilité vésicale (envoi d’un signal erroné au cerveau produisant la contraction inopinée du muscle de la vessie), l’incontinence peut se manifester à tout instant ou au moment de l’orgasme. En effet, un état émotionnel (stress ou plaisir) peut causer une diminution ou perte de contrôle (contrôle du cerveau sur la vessie et les sphincters).

Comment retrouver une vie sexuelle sereine ?

En parler avec son médecin

L’incontinence peut être soignée. Votre médecin peut vous aider à déterminer la cause et vous prescrire un traitement adapté.

En parler avec son partenaire

L’incontinence est un sujet difficile à aborder. Néanmoins, la communication au sein du couple est toujours un élément clé de l’épanouissement sexuel.

Il est possible que la distance que vous avez instaurée entre vous soit interprétée comme un manque d’amour ou d’intérêt. Votre partenaire pourra ainsi vous rassurer.

Quelques astuces et conseils pour maintenir une vie sexuelle sans complexes

  • Faire des exercices visant à muscler la zone du plancher pelvien et du sphincter urinaire. Les exercices de Kegel sont une bonne alternative.
  • Uriner avant le rapport sexuel pour éviter la fuite pendant l’acte (ou se sonder).
  • Faire une pause entre les préliminaires et l’acte sexuel pour se rendre aux toilettes.
  • Eviter la consommation de liquides 1 heure avant le rapport sexuel.
  • Eviter les substances irritantes pour la vessie (café, thé, boissons gazeuses, alcool).
  • Protéger la literie au préalable (alèse, serviettes, etc.).
  • Changer de position lentement.
  • Eviter certaines positions sexuelles (position accroupie ou du missionnaire car elles impliquent une pression sur la vessie) et en expérimenter d’autres afin de trouver la mieux adaptée.
  • Relativiser. Il n’est pas forcément nécessaire d’interrompre l’acte car l’envie de miction peut être annonciateur d’un orgasme. Lors de l’excitation, la paroi vaginale se gorge de sang et gonfle. Ce gonflement peut exercer une pression sur la paroi de l’urètre (tube permettant d’évacuer l’urine). Si cette pression s’apparente à une envie de miction, il peut s’agir d’une forte excitation.

Découvrir les différents types d’incontinence

Comprendre les causes de l’incontinence urinaire

Comment le traitement par ondes de choc peut vous aider ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *